Essai "musclé" d'Ewincher par Voile Mag

Ewincher participait à sa manière à l'élection du "bateau de l'année" après le salon nautique du Grand Pavois, elle s'est invitée à bord du tout nouveau Elan GT5 pour un test en mer "musclé" avec Pierre Follenfant à bord. Un grand navigateur bluffé par la performance d'Ewincher dans des conditions sérieuses.

La manivelle Ewincher semble une bonne alternative au winch électrique. On appréciera son poids raisonnable (2.2kg), sa taille standardisée (entraxe de 25 cm) qui permet aussi une utilisation manuelle et sa grande autonomie. En effet, batterie lithium ion offre une capacité de 3000 mAh. Elle s’emploie de façon très intuitive avec ses deux vitesses de rotation enclenchables par simple pression sur un bouton positionné directement sous le pommeau. On pourra également repasser en mode manuel ou débrayer par un simple changement de position de la manivelle sur le winch. Quant à la vitesse de rotation, elle se règle via un bouton situé sur le manche. Elle est de 15 à 80 tours par minute selon l’impulsion donnée par l’embraqueur lui-même. L’effet est un peu surprenant à la première utilisation car il faut retenir la manivelle à la force du bras pour entraîner la rotation du winch. Mais rassurez-vous, on prend vite le coup et dans tous les cas, le couple est limité afin que la puissance ne dépasse pas les 350 watts. En activité normale dans le cadre d’une croisière, on pourra utiliser ce produit pendant deux jours avant de songer à recharger la batterie…

commentaires

laisse ton commentaire