Article from the "Figaro Nautisme" by Albert Brel - 14th December 2017

Source

Nous avons découvert cette manivelle électrique au METS en novembre dernier et, il faut bien le reconnaître, elle nous a particulièrement séduit sur plusieurs points. Tout d’abord, le concepteur, plaisancier lui-même, a pris en compte tous les éléments importants : légèreté (2.2 kg), encombrement (même longueur qu’une manuelle), étanchéité, puissance de 80 NM (80 NM équivalent à 32 kg sur une manivelle manuelle) et trois modes de fonctionnement : assisté automatique (elle travaille pour vous), manuel plus assisté et manuel. Ajoutons à ces fonctions une rotation progressive (15 à 80 t/mn) et une autonomie sans recharge supérieure à une journée de navigation. Bien entendu, elle n’échappe pas aux nouvelles technologies telles que suivre en temps réel sur un smartphone son utilisation (force exercée, état de la batterie, etc.). Elle a été développée et est fabriquée en France.